Faites-vous ces 7 erreurs dans votre supply chain ?

Fentech
6 min readOct 6, 2022

Bien piloter sa supply chain, est loin d’être une mission de tout repos. Et pourtant c’est un enjeu central, que l’on peut imager comme la colonne vertébrale de votre commerce. La supply chain influe directement sur la satisfaction client, en garantissant la disponibilité produit. Autant vous dire qu’une mauvaise gestion de celle-ci équivaut à mener votre entreprise à la perte.

Pour vous orienter vers les bonnes pratiques, nous vous avons dressé la liste des 7 erreurs courantes qui nuisent à votre supply chain. Le but étant d’identifier l’origine de certaines de vos problématiques et de les solutionner rapidement.

1. Ne pas avoir de prévisions fiables

Avoir des prévisions fiables est une chose à ne surtout pas négliger. Faire des prévisions manuelles est souvent source d’erreurs. Vous pouvez surstocker par peur du manque ou bien accumuler les ruptures en ayant mal calculé les besoins. S’ajoute à cela le fait que vous ne pourrez pas croiser et analyser tous les paramètres nécessaires à une prévision fiable.

Toutes ces erreurs se traduisent par des problèmes de trésorerie, d’approvisionnement ou encore des déséquilibres au niveau des ressources humaines, notamment dans le recrutement. Pour faire simple, une mauvaise prévision, c’est des mauvaises décisions qui se répercutent sur tous les pans de votre business.

Notre meilleur conseil est d’investir dans des logiciels de prévision des ventes fiables. Ceux-ci vont pouvoir analyser une multitude de données et vous donner toutes les actions clés en main. Plusieurs avantages s’offrent à vous :

  • Faire économiser du temps de travail à vos équipes, qu’elles pourraient consacrer à des tâches plus pertinentes.
  • Prévoir tous les événements à venir sereinement.
  • Fiabiliser vos prises de décision.
  • Garantir la disponibilité de vos produits auprès de votre clientèle.

2. Faire ses commandes de stock soi-même

C’est une erreur dont la gravité va dépendre de la taille de votre entreprise. Lorsque l’on débute son business, faire ses propres commandes paraît évident. Vous n’avez pas forcément les moyens pour une automatisation de cette action et pour l’instant ce n’est pas un besoin. Là où cela va devenir un problème, c’est lorsque vous allez grandir. Dans beaucoup de cas, commander manuellement implique d’approvisionner plus que le nécessaire.

Nous vous rassurons, c’est une réaction tout à fait normale, qui répond à cette peur de manquer et de perdre de l’argent. Cependant, petit à petit vous allez accumuler, pour vous retrouver au final avec des stocks et un déficit budgétaire sur les bras. Notre conseil, si vous commencez à être une entreprise de taille moyenne, est de basculer vers l’automatisation de ces tâches, pour éviter ces erreurs. Bien évidemment, vous restez le décisionnaire principal, pour régler certains imprévus et veiller à ce que tout se déroule correctement.

3. Éloigner vos locaux de vos entrepôts

C’est une erreur fréquente et pourtant nocive dans la gestion de votre supply chain. Il est vrai qu’avoir de beaux bureaux, dans un beau quartier, ça fait rêver. Mais le problème, c’est que vous manquez de visibilité sur votre stock et ça même si vous avez des outils de gestion. Vous ne pourrez pas vous rendre compte du niveau réel des stocks et surtout de la place qu’ils prennent dans vos entrepôts. Vous serez sujet à faire des erreurs, comme surstocker en croyant que vous êtes en manque.

Pour éviter cela, nous avons deux alternatives à vous conseiller. Soit, vous pouvez rapprocher vos locaux de vos entrepôts pour vous permettre d’y être quotidiennement. Soit vous vous engagez à y faire des visites régulières, pour étudier votre stock et analyser ce qui ne va pas.

4. Voir trop grand pour vos entrepôts

C’est connu, la nature a horreur du vide. Si vous visez un entrepôt trop grand, vous allez vouloir le combler avec du stock. De ce fait, sans vous en rendre compte, vous allez surstocker au détriment de votre trésorerie. Avoir un espace plus petit, vous obligera à ne placer que le strict nécessaire.

Notre conseil : n’ayez pas les yeux plus gros que le ventre et cantonnez-vous à des espaces qui répondent à vos réels besoins.

5. Ne pas vous soucier de votre impact environnemental

Les enjeux environnementaux sont désormais des problématiques sociétales. Les négliger, peut à ce jour vous être fatal. Boycott des clients, mauvaise image de marque, sont des conséquences qui peuvent vous tomber dessus. Le client sensibilisé d’aujourd’hui demande des actions concrètes de la part des marques. Il veut qu’elles soient vectrices de valeurs fortes et engagées dans leurs prises de position.

Pour coller à ses nouvelles attentes, passer à une supply chain verte est une étape obligatoire. Vous pouvez dès à présent adopter des gestes simples comme limiter les longs trajets ou disposer de micro-entrepôts à proximité de vos points de vente. Votre transition, vous pourrez par la suite l’utiliser intelligemment dans votre marketing pour montrer votre implication. Cela contribuera positivement à votre image de marque.

6. Accumuler les logiciels de gestion des stocks

Avoir un logiciel de gestion c’est une très bonne chose. Vous allez pouvoir automatiser certaines de vos tâches, avoir des vues d’ensemble sur votre stock et en globalité pouvoir mieux gérer votre supply chain. Cependant, en cumuler plusieurs va inévitablement vous amener à faire des erreurs. En effet, vos différentes données ne seront pas centralisées et interconnectées entre elles. Cela va créer de la désinformation entre les services, qui va se répercuter directement sur la gestion de votre stock.

Notre meilleur conseil est d’adopter une solution qui collecte et centralise toutes les données de chacun des services, pour vous proposer une analyse et fiabiliser vos prises de décision. Au lieu d’avoir des dizaines de logiciels, vous n’en aurez plus qu’un. Petit avertissement, c’est une transition qui peut-être longue et coûteuse dans certains cas. Cependant, sur le long terme elle vous sera largement profitable.

7. Ne pas avoir de visibilité sur toute sa chaîne

Avoir une vision claire sur l’ensemble de sa chaîne, de la production à la livraison client, est indispensable. Une supply chain cloisonnée va à coup sûr vous amener à faire des erreurs. Ce qui se passe, c’est qu’aucun membre n’a de vue sur l’impact de ses actions et le travail des autres. Et bien souvent, ces erreurs découlent d’un manque de communication et de transparence.

Il faut impérativement que des consensus et de la communication se créent entre toutes vos équipes. Une action, une alerte doit être diffusée à l’ensemble du personnel. Vous devez être en capacité d’anticiper l’impact de chacune de vos actions. Pour aller plus loin, cette communication doit s’étendre avec les équipes marketing et commerciales qui sont au cœur même des ventes et du besoin client.

Pour aller plus loin : la plateforme intelligente de prévision des ventes, DSales

DSales, c’est la plateforme de Decision Intelligence qui vous aide à automatiser et à fiabiliser toutes vos actions. Elle se décline en 4 modules distincts, qui répondent chacun à des problématiques métiers spécifiques :

  • Le module vente : la solution va vous proposer des prévisions fiables en identifiant tous les événements à venir. De ces prévisions vont découler des actions, qui vous permettront de gérer tous vos stocks sereinement. Elle vous donnera également la possibilité de voir l’impact de chacune de vos actions, pour permettre des consensus entre vos équipes.
  • Le module stock : là, vous serez guidé sur toute la gestion de votre supply chain de l’approvisionnement, à la production en passant par l’assortiment en magasin. Cela inclut notamment les quantités à prévoir à chaque étape et les dates auxquelles effectuer les commandes. Au-delà de ça, l’application va vous indiquer précisément les produits à allouer dans chaque magasin.
  • Le module prix : avoir le bon prix, au bon moment, c’est exactement ce que DSales vous propose. À partir d’une analyse fine de l’offre et de la demande de votre marché, la plateforme sera en mesure de vous proposer les prix à fixer à chaque moment. En plus de cela, un onglet promotion est inclus, où vous êtes guidé sur toutes vos campagnes promotionnelles.
  • Le module catalogue : on arrive au dernier module, qui comme son nom l’indique est consacré à la bonne gestion de votre catalogue. Cela passe par la détection anticipée des produits en fin de vie, pour vous permettre de prendre des décisions au plus tôt. D’une aide sur les lancements de nouveaux produits, en vous indiquant quand les faire, quand réapprovisionner et quelle quantité prévoir.

--

--

Fentech

Avec Clairvoyant, Fentech vous aide à prendre les meilleures décisions Supply, Pricing et Assortiments, grâce à ses prévisions basées sur l'IA.